Rétro-test : Samsung Galaxy S10 et Samsung Galaxy S10+, le vaisseau amiral coréen a-t-il vraiment sombré ?

Rétro-test : Samsung Galaxy S10 et Samsung Galaxy S10+, le vaisseau amiral coréen a-t-il vraiment sombré ?

Qu’en est-il aujourd’hui de la génération Galaxy S10 sortie en 2019, à l’heure où le Galaxy S20 vit ses derniers mois de règne et ou les rumeurs sur le Galaxy S21 commencent à inonder les blogs spécialisés high-tech ?

Ne serait-ce pas là l’occasion de profiter d’un smartphone haut de gamme en pleine baisse de prix ?

Retour sur ces deux grands smartphones de l’emblématique gamme S qu’ont été les Galaxy S10 et S10+ :

Un design toujours actuel

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Samsung Galaxy S10+ a fait son petit effet au moment de sa sortie, dans sa version coque et écran noirs (nom de code G975 GH82 18849A) de même pour son petit frère d’ailleurs, le Galaxy S10 (G973 GH82 188501).

Les utilisateurs, séduits, étaient bien heureux d’enfin pouvoir se passer de la fameuse encoche « goutte d’eau », et de la voir remplacée par un discret poinçon excentré sur la droite de l’écran des deux smartphones, afin d’accueillir une caméra selfie de 10 mégapixels à technologie Dual Pixel capable de filmer en définition 4K.

À cette dernière venait s’ajouter une seconde caméra classique de 8 mégapixels exclusivement sur le S10+ pour la gestion de la profondeur de champ en mode portrait.

Écran Galaxy S10 et S10+ : la même technologie, deux tailles différentes

Samsung est mondialement réputé pour la grande qualité de ses écrans : une dalle de 6,1 pouces de diagonale pour l’écran du Galaxy S10, contre 6,4 pouces pour le Galaxy S10+.

C’est l’unique différence qu’il y a entre les écrans des deux vaisseaux amiraux de Samsung qui partagent à la fois la même technologie Dynamic AMOLED compatible au standard HDR10+, la même définition WQHD+ 3040 x 1440 pixels, le même ratio 19:9, la même résolution d’approximativement 550 ppp, et le même niveau de protection de la vitre tactile (Corning Gorilla 6).

Les écrans des deux smartphones sont également compatible avec le mode casque VR (réalité virtuelle).

Que cela soit au niveau de la luminosité maximale et la lisibilité en extérieur (avec un pic de luminosité à 1200 cd/m²), ou bien au niveau du taux de contraste infini et de la restitution des couleurs, Samsung avait accompli un véritable sans faute, et justifiait une nouvelle fois amplement sa réputation de numéro 1 dans le domaine.

Samsung avait également eu la bonne idée d’intégrer un capteur à empreintes digitales dans l’écran des Galaxy S10 et S10+ dont la technologie est redoutablement efficace : un capteur à ultrasons ayant l’avantage de fonctionner même si l’écran est éteint, sale, ou si le doigt de l’utilisateur est mouillé.

La technologie présente au niveau de l’écran sur les deux fleurons coréens de 2019 est encore bien loin de pouvoir être qualifiée d’obsolète, et c’est tant mieux pour les petits budgets.

Caméra et photographie

Samsung a récupéré la caméra grand-angle de 12 mégapixels utilisée sur les Galaxy S9 et Galaxy Note 9, ainsi que la caméra à zoom optique x2 « telephoto » de 12 mégapixels des Galaxy S9+ et Galaxy Note 9, et a rajouté à cela un troisième capteur caméra ultra grand-angle de 16 mégapixels, formant ainsi un trio des plus efficaces permettant d’obtenir des clichés uniques (vidéo en 60 fps, mode nuit, panoramique, auto HDR, autofocus à détection de phase, mode rafale…).

Côté performances…

Pour les versions dédiées au marché Européen, Samsung a doté ses deux téléphones de la même technologie :

  • Le sytème d’exploitation (OS) Android 9.0 (Pie), « upgradable » vers Android 10, avec l’interface One UI 2.1
  • Le SoC Samsung Exynos 9820 (8 Go de mémoire vive RAM, avec version 12 Go pour le Galaxy S10+)
  • Le processeur (CPU) Octa-core (2×2.73 GHz Mongoose M4 & 2×2.31 GHz Cortex-A75 & 4×1.95 GHz Cortex-A55)
  • Le processeur graphique (GPU) Mali-G76 MP12

Le Samsung Galaxy S10 et le Galaxy S10+ ont été commercialisés en noir, blanc, bleu, vert et rouge, en version 128 Go et 512 Go de stockage interne, et sont bien sûr dotés d’un tiroir double SIM, d’une prise jack 3,5mm pour le casque audio, d’un port microSD, d’un connecteur de charge USB Type-C, etc…

Au niveau de la batterie, le Galaxy S10+ offre une meilleure autonomie grâce à une Li-ion de 4100 mAh contre 3400 mAh pour celle de son petit frère, le S10.

Conclusion

Les fleurons de Samsung année 2019 restent une valeur sûre et sont encore bien loin d’être dépassés ou d’être relégués au rang d’appareil obsolète.

Bien que la gamme S20 de Galaxy ait désormais piqué la vedette depuis le début 2020, la baisse des prix observée actuellement sur la gamme Galaxy S10 sera peut-être pour vous l’occasion rêvée de vous procurer un smartphone haut de gamme et de jouir d’une expérience utilisateur exceptionnelle à moindre prix.

Articles Similaires

Retro test 2020 : Le Samsung Galaxy J4+, une bonne affaire ?

Retro test 2020 : Le Samsung Galaxy J4+, une bonne affaire ?

La sortie de l’iPhone 12 rend l’iPhone 5C obsolètes !

La sortie de l’iPhone 12 rend l’iPhone 5C obsolètes !

Les 3 meilleurs annuaires inversés pour retrouver une personne à partir d’un numéro mobile ?

Les 3 meilleurs annuaires inversés pour retrouver une personne à partir d’un numéro mobile ?

Mise à jour des Huawei Mate 10, Mate 10 Pro, P20 et P20 Pro avec plusieurs améliorations

Mise à jour des Huawei Mate 10, Mate 10 Pro, P20 et P20 Pro avec plusieurs améliorations