HIGH-TECH

L’importance de l’écran interactif en visioconférence

Aujourd’hui, tout le monde connaît les écrans tactiles qui sont intégrés à nos smartphones, mais les écrans interactifs, qui fonctionnent avec une technologie similaire, demeurent encore partiellement méconnus du grand public.

Nous les avons pourtant déjà vu dans des films ou dans des grandes conférences et pour cela, il est possible qu’ils donnent l’impression d’être encore trop  »high-tech » pour le commun des gens et pour leur bourse, alors que finalement, en jetant un petit coup d’œil aux prix et à leurs utilisations, on peut en fait s’apercevoir que ces appareils sont non-seulement plus accessibles qu’on pourrait le croire, mais qu’en plus ils peuvent nous être d’une utilité remarquable.

La valeur ajoutée de l’écran interactif

Ce type d’écran tactile a ceci d’avantageux qu’il permet à l’utilisateur de pouvoir modifier en direct ce qui est affiché.

Imaginez par exemple une réunion avec un intervenant qui fait la présentation d’un projet à une équipe. L’intervenant en question peut annoter les commentaires et suggestions de l’équipe directement sur l’écran. Après quoi, il peut faire la capture de l’écran, avec ses modifications, en l’enregistrant pour cela sur un nouveau fichier, de telle sorte à pouvoir conserver la trace des interventions qui auront été faites lors de la réunion.

Un écran interactif principal peut également être interconnecté avec d’autres écrans secondaires répartis entre les différents participants d’une réunion afin de permettre un partage et transfert des informations de manière instantanée.

On peut aussi utiliser ce type de grand écran pour introduire dans la réunion des participants incapables de se présenter à celle-ci en présentielle. On divise alors l’écran en deux, trois ou quatre fenêtres de conversations et voilà que les visages de gens aux quatre coins du monde apparaissent et qu’ils participent alors à la réunion comme s’ils s’y trouvaient physiquement.

La nouvelle ère est à l’écran tactile

Soyons réalistes, qui préfère encore aujourd’hui travailler avec un rétroprojecteur qu’il faut porter, déplacer, brancher, et qui nécessite en plus qu’on s’arrange avec au niveau de la lumière ?

Tout ça pour un rendu minimaliste, pour ne pas dire médiocre selon les appareils.

Avec les écrans interactifs, on profite d’un grand confort d’utilisation et d’une qualité d’image incomparable à celle des vieux projecteurs. Un rendu d’image dont profitent ceux qui assistent au visionnage et qui peut notamment permettre de mieux capter leur attention.

Entre autres, comme ces appareils relèvent de la technologie moderne, ils offrent par conséquent des possibilités d’utilisations auxquels ne peuvent pas prétendre leurs ancêtres et prédécesseurs qui tendent à devenir obsolètes.

Selon les usages, les écrans interactifs peuvent ainsi faciliter le travail en plus de le rendre davantage confortable. Une facilité également propre à leur utilisation puisque ces appareils sont en fait semblables dans leur usage aux tablettes tactiles qui sont désormais elles-mêmes bien répandues.

Auteur : Sonny Daverdin

Les commentaires sont fermés.

0 %