ENTREPRISE

Création d’entreprise, vers qui se tourner pour être bien accompagné ?

Créer une entreprise peut s’avérer être plus complexe qu’on ne le croit. Il est donc important que le porteur de ce projet puisse se faire accompagner dans ses démarches par des spécialistes en la matière, afin de se faire conseiller au mieux ! Mais vers qui se tourner ? Comment procéder ? Quelles structures de création d’entreprise sont les mieux adaptées ? Quels sont les rôles des réseaux d’accompagnement d’entreprise et des experts indépendants ? Et surtout, quels sont les tarifs de leurs prestations ?

Il est tout à fait normal d’être un peu perdu lorsqu’on veut entreprendre son projet d’entreprise. Grâce à cet article, vous allez pouvoir découvrir comment créer votre société tout en étant suivi durant les différentes étapes du processus de création. Du service gratuit à un accompagnement personnalisé, quel que soit votre secteur d’activité, vous allez pouvoir être soutenu en choisissant les bons organismes et des conseillers expérimentés. Ainsi, que vous ayez besoin d’être orienté, ou encore de renseignements sur vos droits et les aides mis à votre disposition, recourir à des experts en accompagnement de création d’entreprise est la solution qu’il vous faut !

Pourquoi se faire accompagner pour la création de son activité ?

Selon un sondage, 70 % des créateurs d’entreprise rencontrent des soucis durant la création de leur activité. Sachez qu’en vous faisant accompagner par des professionnels compétents, vous allez pouvoir bénéficier de leur expertise et de leur expérience. Ils sauront vous conseiller et répondre à vos nombreuses interrogations concernant les différents aspects de votre projet, en plus d’être de véritables soutiens sur le plan moral.

Pour que vos idées puissent aboutir et se transformer en réussite, il est essentiel de vous entourer de bonnes personnes et de plusieurs intervenants à la fois. Ainsi, vous ne serez plus isolé et votre accompagnement portera ses fruits et sera efficace. Être bien entouré est la clé pour développer son activité et triompher. Par ailleurs, il faut savoir que certains organismes peuvent vous proposer une aide financière et l’entrepreneur peut se voir octroyer un statut social et juridique spécial.

creation entreprise

Quels sont les différents types d’accompagnement ?

Sur le marché, on peut trouver plusieurs types d’intervenants. Il existe des structures comme la CCI ou l’APCE et des experts indépendants à l’exemple des avocats ou encore des experts-comptables. Un expert-comptable est à même de conseiller les entrepreneurs pour les aider à créer leur entreprise. De plus, le professionnel spécialisé sera le mieux placé pour vous donner des conseils sur vos droits et la gestion de votre argent. À noter qu’il faudra prévoir un budget pour faire appel à ce genre de services.

Les fonctions des réseaux d’accompagnement d’entreprises et des experts

À présent que vous savez qu’il existe divers interlocuteurs capables de vous aider pour réaliser votre projet, voyons plus en détail ce que chacun peut vous apporter.

Les structures d’aide à l’élaboration d’entreprises

  • Les chambres de commerce et de création d’entreprise (CCI) : il en existe 175 sur le territoire français, elles servent à accompagner les entrepreneurs en les informant sur les étapes de création d’une société, elles proposent aussi un stage de formation du nom de « cinq jours pour entreprendre ».
  • BPI France : elle concerne les créations d’entreprises innovantes. Cette structure sert d’accompagnement et de financement. Elle aide à la gestion de projet, et donne des conseils sur les techniques commerciales et marketing, ainsi que sur la fabrication de produits et les questions juridiques.
  • L’Agence pour la création d’entreprise (APCE) : elle est là pour soutenir les nouvelles entreprises, elle aide à communiquer et à promouvoir les sociétés. En vous rendant sur leur site internet, vous bénéficierez de renseignements sur le processus de création d’entreprise.
  • Les boutiques de gestion (BGE) : ce réseau d’accompagnement à la création d’entreprise a pour vocation de suivre les entrepreneurs durant toutes les étapes de leur projet, et ce, de manière personnalisée. Grâce à cet organisme, vous pourrez affiner vos idées, structurer votre projet et développer votre société.
  • Initiative France : avec près de 210 associations en France, cette organisation propose une aide financière et un accompagnement aux porteurs de projet d’entreprise.

Tous ces réseaux d’accompagnement possèdent des conseillers qui sont là pour vous orienter. Ainsi, si vous êtes prêt à vous lancer et concrétiser votre rêve d’entrepreneuriat, ces organismes sont faits pour vous. Ils vous offriront une aide juridique et sociale, leur accompagnement vous évitera de devoir effectuer une formation professionnelle.

Les professionnels de l’accompagnement privé

En dehors des structures, il vous est possible de faire appel aux services d’un intervenant privé :

  • Le conseiller en création d’entreprise : via cet expert, vous allez pouvoir construire votre projet. Il vous accompagnera tout spécialement pendant la préparation de votre projet entrepreneurial et donc durant le début du processus de création. Grâce à son expertise technique, il vous aidera à faire les bons choix compte tenu de votre situation. Ainsi, vous pourrez optimiser la construction de votre business plan.
  • L’expert-comptable : ce professionnel a pour avantage d’être multidisciplinaire. En effet, il pourra vous aider sous différents aspects (fiscaux, juridiques, financières, comptables). Vous aurez besoin de son accompagnement durant les dernières étapes de votre projet (validation du business plan, aide aux formalités administratives de création d’entreprise…). Si besoin, l’expert-comptable pourra éventuellement vous orienter vers les services d’un avocat le moment venu afin de poursuivre vos démarches.
  • L’avocat : en cas de problèmes juridiques, il faudra recourir aux services d’un avocat expérimenté. Celui-ci sera d’un soutien non négligeable, notamment si vous souhaitez créer une société à plusieurs associés. Il saura vous conseiller et répondre à toutes vos problématiques administratives et juridiques. Par ailleurs, si votre activité est très réglementée comme pour les projets innovants, les services d’un avocat sont fortement recommandés afin de construire un socle juridique solide.
  • Le mentor : en termes de business, cet expert est celui qu’il vous faut. Il est le plus expérimenté lorsqu’il s’agit d’entrepreneuriat. Vous pourrez échanger avec lui sur vos idées et ainsi vous poser les bonnes questions. En plus d’être un bon conseiller, il n’hésitera pas à donner son avis pour mieux vous orienter. Ses services seront très utiles surtout lors du lancement de votre activité.
  • Le notaire : ce professionnel indépendant pourra vous accompagner au niveau juridique et fiscal. Il sera nécessaire de faire appel à ses compétences pour ce qui est de vos déclarations d’insaisissabilité.
  • Le coach pour entrepreneur : son rôle sera de vous accompagner durant tout le processus de création de votre activité. Il vous orientera et répondra à différentes problématiques, qu’elles soient techniques ou stratégiques. Selon vos attentes, vous pourrez recourir à un coaching individuel ou un coaching en entreprise (dédié au chef d’entreprise).
entreprise creation accompagnement

Quel accompagnateur choisir ?

Être accompagné selon son secteur d’activité

Vous n’allez pas avoir besoin du même intervenant en fonction de votre secteur d’activité. Par exemple, si vous exercez une activité commerciale ou industrielle, l’organisme de la Chambre de commerce et d’industrie est la structure qu’il vous faut. Car celle-ci est chargée d’accompagner les entrepreneurs du RCS dans leur projet de création. Sachez que pour chaque secteur d’activité il existe une structure d’accompagnement adaptée :

  • Le secteur de l’artisanat : la Chambre de métiers et de l’artisanat.
  • Le domaine agricole : la Chambre d’agriculture, le Civam (Centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural), le réseau Jeunes Agriculteurs (pour les moins de 35 ans).
  • L’activité libérale : l’ORIFF PL de certaines régions (Bretagne-Pays-de-la-Loire, Normandie, Centre-Val-de-Loire, Occitanie) accompagne les entreprises libérales dans leur projet de création, ainsi que L’Union nationale des professions libérales UNAPL.
  • Le projet innovant avec des technologies spécifiques : les centres de ressource pour projets innovants, le CEEI (Centre européen d’entreprise et d’innovation), un fablab (un laboratoire proposant du matériel à commande numérique), le site web du réseau Retis.
  • La start-up numérique : il y a les représentants du domaine numérique, les métropoles French Tech, un accélérateur (ce programme met à disposition ses services aux start-ups afin qu’elles puissent réaliser leur projet plus efficacement et rapidement).
  • Une activité ESS (économie sociale et solidaire) : Les Unions Régionales des scop.
  • Pour toute activité : Les BGE qui accompagnent les entrepreneurs individuellement dans toute la France, les plateformes d’initiatives locales, les réseaux entrepreneurs, les experts-comptables, les pépinières d’entreprises qui aident au montage des dossiers, les coopératives d’activité et d’emploi qui aident à tester les projets.

Se faire accompagner en fonction de son profil

Outre votre domaine d’activité, il y a aussi votre profil qui va entrer en jeu. Voici donc différentes structures d’accompagnements vers qui vous devrez vous tourner en fonction de votre profil :

  • Pour les demandeurs d’emploi : il y a Pôle emploi et son outil « l’Emploi Store » qui dispose d’un espace spécialement conçu pour la création d’entreprise. Pour les cadres en demande d’emploi, il y a l’APEC qui propose ses services et des conseillers.
  • Pour les salariés désirant créer leur entreprise : ils doivent se diriger vers la cellule d’essaimage de leur entreprise.
  • Pour les femmes : les créatrices d’entreprises peuvent être accompagnées par certains réseaux à l’exemple d’Action’elles qui, à travers la mise en relation, le partage et le développement des aptitudes entrepreneuriales aide les femmes entrepreneurs à concrétiser leur projet. Il y a aussi le CNIDFF, le CPME (l’entrepreneuriat au féminin) et bien d’autres organismes.
  • Pour les jeunes : il y a à leur disposition le premier réseau des étudiants entrepreneurs « Pepite ». La mission locale qui aide à l’insertion professionnelle des moins de 26 ans. Les groupements de créateurs qui permettent aux jeunes d’échanger sur leur projet. Ainsi que le programme Moovjee ou encore Unis-cités.
  • Pour ceux étant en situation de handicap : il y a l’association h’up entrepreneur qui a pour but de les accompagner dans leur projet de création d’entreprise ainsi que le BGE.
  • Pour les personnes exclues du marché du travail/système bancaire : ils peuvent avoir recours à l’Adie (qui apporte un soutien financier) ou France Active.

Quels sont les tarifs pour bénéficier d’un suivi lors de la création d’une société ?

Étant donné qu’ils existent différents professionnels et structures, cela signifie que les tarifs varient selon les prestations, leur durée et le forfait choisis. Par exemple, le prix des services d’un conseiller en création de société peut vite grimper, certains proposent donc des packs création. Voyons en moyenne le budget à prévoir avant de consulter un accompagnateur indépendant :

  • l’expert-comptable : le prix varie entre 80 et 200 € l’heure. Le montage du business plan est compris entre 500 et 1000 €,
  • l’avocat : prévoir entre 200 et 500 € l’heure,
  • le notaire : le tarif de son accompagnement est compris entre 800 et 1 200 € environ.

Dans d’autres cas, il vous est possible de bénéficier d’un soutien gratuit à l’exemple de Pôle emploi qui accompagne les demandeurs d’emploi en quête de création d’entreprise gratuitement en les informant. Dans tous les cas, c’est à vous de vous renseigner avant de choisir votre accompagnateur. À noter que certaines modalités peuvent être prises en charge par un dispositif public ou par le CPA en fonction de votre situation personnelle.

accompagnement aide creation entreprise

Quelques conseils pour l’accompagnement post-création

Plusieurs professionnels proposent leurs services après la création de l’entreprise, notamment lors des débuts de lancement de votre activité. Être accompagné tout le long de votre parcours est très important, concernant la post-création. Il vous est possible de rejoindre des réseaux d’entrepreneurs et des associations de chef d’entreprise afin de pouvoir participer à des événements, partager, échanger, et ne surtout pas rester isolé. Ainsi, vous pourrez espérer agrandir votre réseau de professionnels.

Par ailleurs, si vous décidez d’arrêter votre activité, il vous est recommandé de faire un bilan d’échec avec votre conseiller accompagnateur. De ce fait, vous pourrez faire le point avant une éventuelle réinsertion professionnelle.

En somme, en tant qu’entrepreneur, vous ne devez pas négliger le fait de vous faire accompagner pendant la création de votre société. Grâce à un accompagnateur professionnel indépendant ou une structure spécialisée, vous pourrez être suivi durant les différentes étapes du processus de création d’entreprise. Vous pouvez choisir votre intervenant en fonction de votre secteur d’activité, de votre profil et de votre situation personnelle.

Les réseaux d’accompagnement et les experts possèdent des qualités et une expertise dans le domaine de la création d’entreprise. Concernant le coût de ce type de prestation, il variera en fonction de l’interlocuteur choisi. De plus, certains organismes sont gratuits ou proposent des aides financières afin que le porteur de projet puisse atteindre ses objectifs. La clé du succès réside dans le fait d’être bien entouré avant, pendant et après l’élaboration de votre projet d’entrepreneuriat. Alors, qu’attendez-vous ?

Les commentaires sont fermés.

0 %