ENTREPRISE

Comment optimiser l’efficacité du marquage au sol dans les entrepôts ? 

Le marquage au sol est un élément essentiel pour assurer la sécurité et la productivité des entrepôts. Il permet de délimiter les zones, de signaler les dangers, de faciliter la circulation et de rationaliser le stockage. Dans cet article, nous allons découvrir comment optimiser l’efficacité de ce type de marquage en entrepôt. 

Veillez au respect de la réglementation sur le marquage au sol 

optimiser l'efficacité du marquage au sol dans les entrepôts

Le marquage au sol en entrepôt n’est pas une option, mais une obligation. En effet, la directive 92/58/CEE de l’Union européenne impose aux entreprises de respecter des normes strictes en matière de signalisation de sécurité. Si vous ne les suivez pas, vous risquez des sanctions financières, voire pénales.

Pour choisir les bonnes couleurs pour votre marquage au sol, c’est très simple ! Il suffit de vous référer au nuancier RAL, qui définit 8 couleurs réglementaires et leur signification. Par exemple, le rouge indique un danger, le vert une issue de secours, le jaune une zone de précaution, etc. Pour appliquer ces couleurs, vous pouvez utiliser une bombe de marquage au sol, qui est un aérosol contenant de la peinture sous pression. Elle existe en différents coloris. De plus, sa peinture est conçue pour réaliser des marquages de chantier.

Utilisez des outils sécuritaires dans les zones de stockage et de manutention

Vous avez bien choisi les couleurs de votre marquage au sol, mais est-ce suffisant pour protéger vos employés et vos marchandises ? Pas tout à fait. Il faut aussi penser à sécuriser les zones de stockage et de manutention, où les risques de collision et de dégâts sont élevés.

Heureusement, il existe des outils simples et efficaces pour éviter les accidents : les protections antichocs et les butoirs en mousse polyuréthane. Ces accessoires sont conçus pour amortir les chocs et réduire les dommages causés par les chariots élévateurs, les transpalettes ou les rayonnages. Vous pouvez les installer facilement sur les murs, les poteaux, les angles ou les portes de votre entrepôt. Ils sont disponibles sous différentes formes, tailles et couleurs, pour s’adapter à vos besoins. Vous verrez qu’avec ces outils, vous gagnerez en sécurité et en sérénité !

Choisissez une méthode d’organisation et de balisage adaptée à votre entrepôt

Maintenant que vous avez sécurisé votre entrepôt avec des protections antichocs et des butoirs en mousse polyuréthane, il faut choisir une méthode d’organisation est de balisage. Il existe plusieurs options, chacune avec ses atouts et ses inconvénients.

La peinture offre une bonne visibilité, mais elle s’abîme vite et nécessite un entretien régulier. Le ruban est facile à poser et à enlever, mais il peut se décoller ou se déchirer. L’adhésif antidérapant est résistant et durable, mais il est plus coûteux et plus difficile à installer. Pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte plusieurs critères : la qualité, la résistance, la visibilité, le coût, etc. 

Pour conclure 

Vous avez appris comment optimiser le marquage au sol en entrepôt en trois étapes : respecter la réglementation, utiliser des outils sécuritaires et choisir une méthode adaptée. Pour réussir votre marquage au sol, nous vous conseillons de faire un diagnostic, de choisir des produits de qualité, de faire appel à des professionnels et de sensibiliser vos employés. Le marquage au sol en entrepôt est un sujet en évolution, qui nécessite de se tenir informé des nouvelles technologies et des bonnes pratiques.

Donnez une note à cet article !

Les commentaires sont fermés.

0 %
error: Ce contenu est protégé