INFORMATIQUE

Comment installer Kali Linux dans une VirtualBox?

Il existe de nombreux systèmes d’exploitation en informatique. Chacun d’eux présente des spécificités singulières et pratiques. Parmi ces systèmes, Kali Linux est l’un des plus sollicités dans le domaine de la sécurité et du piratage informatique. Bien qu’il soit possible de l’installer en substitut du système d’exploitation actuel, il est aussi possible de l’utiliser via une machine virtuelle comme VirtualBox. Découvrez ici ce mode d’utilisation nettement plus intéressant.

Pourquoi est-il important d’utiliser des VPN sur une machine virtuelle ?

Avant l’installation et l’utilisation d’une machine virtuelle, vous devez savoir qu’un tel dispositif est assez vulnérable aux infections ou aux compromissions. Celles-ci se contractent généralement sur les sites louches ou de téléchargements « gratuits ». Pour vous orienter, voici les meilleurs VPN auxquels vous pouvez faire confiance. Ces derniers préserveront convenablement votre anonymat. Ce qui empêchera les sites dangereux de vous envoyer des nuisibles à partir de votre adresse IP. Vous pourrez ainsi utiliser en toute liberté votre machine virtuelle.

Comment fonctionne une machine virtuelle ?

En informatique, une machine virtuelle (ou virtual machine en anglais) est en quelque sorte l’illusion d’un autre Ordinateur. Elle est générée par un logiciel émulateur ou elle est instanciée sur un hyperviseur. Ce logiciel d’émulation permet de simuler la présence de ressources matérielles et logicielles d’un ordinateur et de certains programmes nécessaires au fonctionnement. Il s’agit entre autres :

  • du disque dur ;
  • de la mémoire ;
  • du processeur ;
  • d’un système d’exploitation ;
  • des pilotes nécessaires à l’exécution des programmes.

Le logiciel permet d’exécuter des tâches dans les mêmes conditions que sur un véritable. Ainsi, avant d’installer le système Kali Linux sur une machine virtuelle, vous devez d’abord télécharger et installer un émulateur sur l’ordinateur. Le plus célèbre émulateur en la matière demeure VirtualBox, un outil libre de virtualisation pensé par Oracle.

Quelles sont les étapes à suivre pour installer Kali Linux sur VirtualBox ?

Que vous soyez sur Windows ou Linux, vous pouvez installer Kali Linux sur une machine virtuelle. Voici étape par étape comment procéder pour installer Kali Linux sur une VirtualBox intégrée dans un ordinateur.

Télécharger et installer VirtualBox

La première étape est bien évidemment de disposer avant tout du logiciel de virtualisation VirtualBox. Vous pourrez le télécharger à partir du site officiel d’Oracle. Une fois que vous aurez téléchargé le fichier d’installation, double cliquez dessus afin de lancer l’installation de VirtualBox.

Télécharger l’image virtuelle de Kali Linux

Après avoir installé VirtualBox avec succès, il vous faudra maintenant télécharger l’image virtuelle du système au format ISO. Vous pouvez recourir à l’option torrent pour le téléchargement. Dans ce sens, il existe de multiples sites proposant des logiciels téléchargeables par torrent. Le système d’exploitation Kila linux n’y échappe donc pas.

Installer Kali Linux sur VirtualBox

Une fois que vous avez terminé l’installation de VirtualBox et téléchargé l’image Kali Linux, vous n’aurez qu’à l’importer dans votre machine virtuelle pour commencer à l’utiliser. Voici comment importer l’image virtuelle Kali Linux dans votre machine virtuelle VirtualBox. En premier lieu, il vous faudra lancer le programme VirtualBox.

Un bouton s’affichera sur votre écran, cliquez dessus. Il vous redirigera sur une nouvelle fenêtre. En deuxième position, vous devrez parcourir les fichiers et choisir le fichier image de Kali Linux que vous avez téléchargé. Importez-le. Assurez-vous que le nom du fichier débute par « kali linux ». Vérifiez également l’extension du fichier. Une fois que votre fichier est bien sélectionné, continuez le programme d’installation en cliquant sur le bouton « Suivant ».

En troisième position, vous verrez un menu s’afficher et vous pouvez y lire les paramètres de la machine virtuelle que vous êtes sur le point d’importer. Vous avez la liberté de choisir de les personnaliser ou non en fonction de vos besoins. Il n’y a également aucun inconvénient à choisir les paramètres par défaut. Choisissez ensuite un chemin où vous disposez suffisamment d’espace de stockage disponible sur votre ordinateur.

Si votre disque dur est partitionné, il serait préférable de le mettre sur une autre partition autre que celle contenant votre système hôte (le disque C). Importez ensuite les disques durs en allouant à votre machine virtuelle l’espace de stockage qui vous conviendra ou dont vous aurez besoin dans vos tâches. Lorsque ces divers paramétrages seront terminés, cliquez sur le bouton « Suivant » et patientez un court instant.

En dernière position, vous trouverez une liste des systèmes d’exploitation dont vous disposez dans votre machine virtuelle qui s’affichera à l’écran. Alors, il vous suffira de sélectionner Kali Linux puis d’appuyer sur le bouton affiché à l’écran (Démarrer) pour le lancer. Félicitations ! Vous êtes donc à la fin du processus d’installation. Le système d’exploitation Kali Linux pourra commencer à s’exécuter sur votre machine virtuelle VirtualBox.

Utiliser VirtualBox, quel intérêt ?

VirtualBox est adaptée à un usage tant personnel que professionnel. Outre l’avantage d’émuler plusieurs machines sur un seul dispositif physique, l’utilisation de VirtualBox permet également une forte portabilité des logiciels. Une VirtualBox sert aussi à isoler certaines applications pour des raisons de sécurité. Ainsi, avec la machine virtuelle, peu importe ce que vous ferez dans Kali Linux, cela n’impactera pas votre système d’exploitation hôte et vos données ne craignent aucune menace. De plus, les machines virtuelles comme VirtualBox sont disponibles en opensource et avec un accès entièrement gratuit.

Les commentaires sont fermés.

0 %