HIGH-TECH

Ce qu’il faut savoir sur les caméras de télésurveillance d’extérieur

Les deux types d’équipements :

  • Les caméras analogiques qui sont reliées à un moniteur et qui diffusent les images en continu..
  • Les caméras IP qui sont connectées en réseau et qui permettent ainsi de pouvoir suivre l’image directement depuis son smartphone.

L’avantage des caméras analogique c’est que le prix d’entrée de gamme des caméras est potentiellement plus bas que les caméras IP puisque les technologies que comportent les caméras analogiques en entrée de gamme sont moins sophistiquées que celles des caméras IP.

L’inconvénient des caméras analogiques c’est que paradoxalement leur coût peut revenir plus cher puisque les dispositifs à installer pour ces caméras peuvent revenir globalement plus cher que les dispositifs nécessaires au fonctionnement des caméras IP

Malgré tout, les caméras analogiques restent encore les caméras les plus utilisées en société et dans les commerces pour leur simplicité d’utilisation.

L’avantage des caméras IP c’est leur flexibilité puisqu’elles ne sont pas rattachées au câblage contraignant d’un enregistreur local.

Ces caméras sont également plus sophistiquées et possèdent donc généralement plus de fonctionnalités et de précisions.

Quant aux inconvénients il y a le prix des caméras qui est plus élevé et l’installation informatique qui est plus complexe à mettre en place.

Les types d’enregistrements :

Le DVR ou le NVR qui sont des systèmes d’enregistrements locaux et qui stockent donc les images à proximité des caméras ou bien par wifi ou bien par câblage. Lorsqu’on choisi l’un ou l’autre de ces systèmes il faut vérifier deux choses :

  • La première c’est si le modèle comporte un disque dur sinon il faudra en acheter un en parallèle
  • La deuxième chose c’est de s’assurer que le modèle d’enregistreur est compatible avec les caméras de surveillance.

L’inconvénient de ces systèmes c’est que potentiellement ils peuvent être volés ou détériorés et cela représente un risque pour les données enregistrées. Ce à quoi il faut aussi ajouter l’inconvénient de l’installation de tout le câblage.

La micro SD intégrée qui a l’avantage de ne pas nécessiter de câblage pour relier à un enregistreur local mais qui a aussi cet inconvénient qu’il suffit d’arracher et prendre la caméra pour emporter avec elle la carte et les enregistrements qu’elle contient.

Le cloud qui a l’avantage d’être relié à un serveur et donc pas localement et qui met ainsi à l’abri les données enregistrées, mais qui a aussi l’inconvénient d’être un système généralement payant.

Le prix des équipements :


On trouve en ligne des caméras analogiques et IP à tous les prix, de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines d’euros. Bien évidemment, la qualité et les capacités de ces appareils sont généralement corrélés à leurs coûts et il importe donc d’étudier minutieusement les fiches techniques et de ne pas se concentrer uniquement sur les prix.

Pour ce qui est des enregistreurs locaux les prix vont tourner en moyenne autour de 50 euros en entrée de gamme.

Un abonnement cloud quant à lui va coûter entre 5 et 10 euros par mois.

Afin d’éviter des problèmes techniques il sera également nécessaire de faire appel à un technicien professionnel pour mettre en place l’installation de télésurveillance. Cela représente également un coût à prévoir et celui-ci en l’occurrence dépendra de la société qui fera l’installation.

Les particularités d’une caméra d’extérieur :

Les différents modèles de caméra de surveillance extérieur vont différer un peu de celles d’intérieur dans la mesure où celles d’extérieur devront être capables de résister aux conditions climatiques comme la pluie et le froid.

Parmi les types de modèles :

La caméra bullet. Une caméra cachée sous un boîtier rectangulaire ou cylindrique qui la met à l’abri des intempéries.

Cette caméra assez imposante se remarque facilement et peut dés lors jouer un rôle dissuasif.

La caméra dôme. Une caméra qui a comme son nom l’indique la forme d’un dôme et qui a l’avantage de couvrir par sa forme un angle plus large qui peut atteindre les 360°.

Cette caméra est contrôlable à distance pour zoomer ou changer l’angle de vue verticalement et horizontalement et elle a aussi l’avantage d’avoir une forme qui la rend discrète et moins vulnérable au vandalisme.

Auteur : Sonny Daverdin

Les commentaires sont fermés.

0 %