Casque Bluetooth : le filaire sera t-il vraiment obsolète en 2021 ?

Casque Bluetooth : le filaire sera t-il vraiment obsolète en 2021 ?

Apple est réputé pour ses tentatives (généralement réussies) d’imposer sa vision du marché du smartphone et des objets connectés. Un des grands objectifs de la firme de Cupertino, désireuse d’un monde sans fil, est de faire totalement disparaître le connecteur de charge Lightning de l’iPhone, après avoir commencé par en supprimer la prise mini Jack.

Cette connectique symbolisant l’age d’or de l’audio stéréo Hi-Fi est apparue sous son format 3,5 mm dans les années 60 grâce à Sony, puis devenue incontournable avec le premier Walkman en 1979.

Après pratiquement 60 ans de loyaux services, Apple n’a pourtant pas eu de scrupule à couper le cordon.

On imagine cependant mal l’entreprise californienne s’engager dans un combat pareil sans avoir minutieusement étudié sa cible et son marché.

Alors que choisir pour 2021 ?

Pourquoi encore s’attacher au filaire en 2021 ?

Le plus gros argument avancé par les défenseurs des écouteurs filaires est la perte de qualité subie par les pistes audios au cours du transfert du signal Bluetooth : le fichier audio va subir une compression afin de réduire sa taille, une estimation et suppression des informations jugées non audibles par l’oreille humaine, puis une décompression via codec après réception du signal avant d’enfin être joué dans le casque ou l’oreillette sans fil…

En filaire, via prise Jack, port micro USB ou USB Type-C le son passe au contraire directement de la source à l’oreillette, sans latence ou qu’il n’y ait besoin d’aucune compression (donc détérioration). La fidélité sera alors excellente, surtout si les matériaux utilisés dans la fabrication du câble des écouteurs sont de qualité.

Les constructeurs de smartphones les plus célèbres comme Samsung vont même jusqu’à collaborer avec leurs équivalents du marché Hi-Fi, comme la marque autrichienne AKG (célèbre dans le monde du son qualité studio), afin de mettre au point et proposer des solutions idéales. On pourra citer à ce propos l’excellent ecouteur AKG USB Type-C qui promet à l’utilisateur une expérience sonore de qualité studio, optimisée par DAC et sans aucune compression ou distorsion. Et grâce à son câble résistant en tissus, on évite de surcroît le plus gros défauts des écouteurs et casques filaires, à savoir les nœuds intempestifs dans leur câble et leur usure prématurée.

Bluetooth : la liberté de mouvement inégalée

La technologie Bluetooth, apparue à la fin des années 90, fut quant à elle utilisée un premier temps pour les oreillettes sans fil des téléphones portables (kit mains-libres), la qualité sonore après transmission à l’époque ne permettait pas de l’utiliser pour autre chose que de simple appels vocaux.

Puis la technologie a été améliorée au fil des années jusqu’à la version Bluetooth 4.0 en 2010, génération grandement améliorée qui avait permis déjà à l’époque (et encore plus aujourd’hui avec la version Bluetooth 5) d’élargir le champ des possibilités à d’autres appareils connectés en tout genre (enceintes Bluetooth, montres connectées, ordinateurs, imprimantes, claviers, souris, smartphones, etc).

Pour le domaine de l’audio plus particulièrement, des nouveaux codecs et autres améliorations techniques permettent au fil du temps un gain de qualité flagrant et un réel confort d’écoute, en plus de celui dû à l’absence de fil.

À une époque où l’audio se consomme pour la grande majorité en MP3 (donc à la base déjà compressé et amputé de certaines fréquences jugées inaudibles), l’argument des puristes pro-filaires n’aura finalement pas beaucoup de poids face aux nombreux avantages et à la liberté offerts par une paire d’AirPods (ecouteur bluetooth iPhone avec boîtier de charge dont le design a inspiré plus d’un constructeur).

De surcroît, la qualité sonore du Bluetooth et les méthodes de compression s’améliorent rapidement, et permettent au fil du temps un gain de qualité flagrant et un réel confort d’écoute, en plus de celui dû à l’absence de fil.

C’est également le cas de l’autonomie des batteries embarquées dans les casques ou autres enceintes. Tout comme l’autonomie des smartphones de manière générale, afin de mieux supporter la sollicitation de la batterie de ces derniers par les divers appareils connectés.

Conclusion : que choisir pour 2021 ?

Afin de faire le bon choix dans votre investissement audio, voici donc quelques critères à prendre en compte.

Que ce soit pour une enceinte, un casque ou des écouteurs, votre choix entre Bluetooth et filaire doit correspondre à l’utilisation que vous voulez en faire.

Pour une écoute passive, histoire de meubler le silence pendant vos diverses occupations quotidiennes (travail, sport, déplacement, ménage, etc), une qualité optimale ne va certainement pas être le premier de vos soucis. Dans ce cas n’hésitez pas perdre un peu en qualité pour gagner en ergonomie, en mobilité et en praticité en investissant dans un casque, des écouteurs ou une enceinte Bluetooth.

En revanche, pour une écoute vraiment active avec recherche du détail et de la perfection, notamment au niveau de certaines gammes de fréquences nécessitant la plus grande précision, il est alors clair qu’encore en 2021 un casque filaire sera le plus approprié.

Articles Similaires

Faut-il acheter des piles jetables ou rechargeables ?

Faut-il acheter des piles jetables ou rechargeables ?

Les talkie walkie Baofeng UV-5R

Les talkie walkie Baofeng UV-5R

Keynote de Ken Hu, vice-président de Huawei : La 5G crée une nouvelle valeur pour les industries et de nouvelles opportunités de croissance

Keynote de Ken Hu, vice-président de Huawei : La 5G crée une nouvelle valeur pour les industries et de nouvelles opportunités de croissance

Quel avenir pour la robotique dans le monde des humains ?

Quel avenir pour la robotique dans le monde des humains ?