WEB

Comment migrer manuellement votre site WordPress vers un nouvel hébergeur de façon rapide et facile ?

Créer un site web aujourd’hui est une chose très facile à faire, que vous soyez un expert dans le domaine ou seulement une personne lambda qui veut se lancer dans une nouvelle aventure.

Il existe plusieurs méthodes pour créer un site web, allant de la plus facile à la plus difficile.

  • La plus facile consiste à utiliser une des plateformes CMS ou de payer un développeur pour créer le site.
  • La plus difficile c’est de créer le site par vous-même en le codant de A à Z. Là, il faut connaître les langages de programmations web, les bases de données, les sécurités, etc.

Si vous êtes à la recherche d’un moyen de créer un site web, vous avez vos options. Mais ce n’est pas le but de cet article. Cet article est là pour vous donner des conseils sur comment migrer un site web sous WordPress vers un autre hébergeur.

Pourquoi vouloir migrer un site web ?

Il existe des dizaines de raisons de vouloir migrer un site vers un autre hébergeur, allant du prix, à des problèmes de performances, en passant par une non compatibilité de la plateforme. Donc, les cas diffèrent vraiment d’une personne à une autre, et vous avez sûrement une bonne raison sinon vous ne seriez pas là en train de lire cet article.

Comment migrer un site WordPress vers un autre hébergeur ?

La migration d’un site web simple, qui n’a pas été créé à l’aide d’un CMS ou d’une toute autre plateforme, est facile, car il faut simplement copier/collier les fichiers (HTML typiquement) du site sur le nouvel hébergeur.

Si le site est créé à l’aide d’un CMS, c’est une toute autre histoire. Tout d’abord, vous devez vérifier que le nouvel hébergeur prenne en charge WordPress ou n’importe quel autre CMS que vous utilisez. Si cet hébergeur ne prend pas en charge WordPress, ce n’est même pas la peine de le considérer. Aujourd’hui, vous n’aurez pas réellement ce problème vu que pratiquement tous les hébergeurs prennent en charge WordPress étant donné sa popularité mondiale. Vous devez également vérifier les versions qui sont prises en charge pour ne pas avoir de problèmes de compatibilité. Si vous n’êtes pas sûr quel hébergeur choisir, voici une liste de solutions recommandées par une source fiable dans le domaine de l’hébergement web.

Ensuite, vous devez vérifier que le nouvel hébergeur réponde à tous vos besoins en termes de puissance, d’espace de stockage, d’outils et plateformes, etc. Si vous voulez changer d’hébergeur, c’est pour une raison. Alors vérifiez que le nouveau dispose de ce que vous recherchez.

Maintenant, passons à la migration en elle-même. Vous aurez besoin de faire les étapes suivantes pour migrer correctement votre site web.

  • Faire une copie complète de votre site WordPress. Pour commencer, vous devez faire une copie ou une sauvegarde complète du site web. Celle-ci sera envoyée sur le nouvel hébergeur afin d’y installer le site. N’oubliez pas de sauvegarder les bases de données également, sinon le site ne fonctionnera pas étant donné qu’il est sous WordPress. Pour les bases de données, utilisez la fonctionnalité d’exportation de PhpMyAdmin qui vous créera des fichiers pour les tables de la BDD, que vous pourrez ensuite importer sur le nouvel hébergeur.
  • Transférer les fichiers sur le nouvel hébergeur. Utilisez un client FTP pour transférer tous les fichiers sur votre nouvel espace. C’est une opération assez simple, dont la durée dépendra de la taille des fichiers et de la vitesse de votre connexion Internet.
  • Modifier les fichiers de configuration. Votre site WordPress fonctionne en utilisant les données de l’ancien hébergeur. Faites les changements nécessaires afin que ce dernier puisse utiliser les données du nouvel hébergeur, comme les mots de passe, les ports, l’URL, etc.
  • Importer les bases de données. Il vous faudra également importer les bases de données de votre ancien site WordPress sur le nouvel hébergeur, sinon rien ne fonctionnera. Allez simplement sur PhpMyAdmin depuis le cPanel de votre hébergeur et faites une importation de base de données à l’aide des fichiers que vous avez exporté avant. Ça ne prendra pas beaucoup de temps et votre site pourra fonctionner correctement après.
  • Modifier le DNS. Le DNS est comme une sorte d’annuaire qui regroupe toutes les adresses des sites web, à la fois URL et IP. Le travail d’un DNS c’est de résoudre une adresse URL et de pointer le navigateur de l’internaute vers l’adresse IP du site web. Cette opération se fait depuis la plateforme de l’hébergeur en lui indiquant votre nom de domaine et elle prend effet au bout de quelques heures typiquement. N’oubliez pas cette étape, sinon votre nom de domaine pointera vers l’ancien hébergeur.
  • Faire des tests. Une fois que vous avez terminé la migration, essayez de tester toutes les fonctionnalités, tous les boutons et liens de votre site afin de vous assurer que tout fonctionne correctement.

Les commentaires sont fermés.

0 %